Pema Tsel academy

La vie à la Pema Tsel academy. Les intervenants sur place et dans l'association en France. La situation du village dans la région du Sikkim

Vie à la Pema Tsel academy

 

La Pema Tsel Academy est une petite école primaire privée comprenant 10 classes allant de la maternelle à la 7ème...

La situation locale

 

Zuluk est dans un petit état du nord-est de l'Inde, le Sikkim. Il est frontalier avec le Népal, le Bhoutan et surtout le Tibet, au nord et à l’est.

Les intervenants

 

Découvrez qui sont les intervenants dans notre association...

 
La Pema Tsel academy

La Pema Tsel Academy est une petite école primaire privée, comprenant 10 classes allant de la petite maternelle à la 7ème, qui a reçu l’agrément du ministère de l’éducation du Sikkim en janvier 2012.

Elle jouit d’une excellente réputation dans toute la région car ses 12 enseignants (2 de plus pour la maternelle) sont connus et très appréciés par la population.

 

En 2018, une centaine d'enfants de 3 à 12 ans y sont inscrits dont 50, parmi les plus misérables, sont totalement pris en charge par l'association.

 

Voir toutes nos réalisations depuis 2008 dans la rubrique "Jardin des Lotus"

 

Après 2 premières années de scolarité dans des classes en bambous qui se dégradaient à la moindre intempérie, les jeunes élèves ont trouvé refuge dans un bâtiment dont le rez-de-chaussée est devenu l’école de la Pema Tsel Academy depuis l'automne 2010.

Le Jardin des Lotus y a d’abord financé l’aménagement de 6 classes à l'aide de cloisons amovibles, d’une cour de récréation et la pose d’un muret de protection pour éviter les chutes en contrebas.

Ceci a permis aux enfants et aux enseignants de quitter les anciens « locaux » en bambous, et de vivre dans des conditions plus humaines.

Ce bâtiment, devenu insalubre au fil des ans, en raison des moussons l’été et du gel l’hiver, a été en réfection complète en 2016 et 2017.

2 portes et fenêtres ont été posées pour que chaque classe soit indépendante.

 

En 2009                                                                      En 2014                                                                            En 2018

L'isolation extérieure a consisté à carreler le mur arrière le plus exposé et à faire un ravalement en peintures hydrofuges de haute qualité.

L'électricité a été refaite et toutes les classes ont également été repeintes en peinture hydrofuge.


Des sanitaires dignes de ce nom ont été installés ainsi qu’une cuisine pour la cantine.
Une nouvelle classe de maternelle a été construite ainsi qu’une nouvelle cour sur le toit, avec préau pour les petits.

 

La vie à l'école

Rappelons un instant qu’il s’agit d’enfants issus de familles totalement illettrées, vivant dans des cabanes, constituées de barils aplatis ou de bambous tressés, de manière extrêmement simple, voire primitive (rubrique « la situation locale »).

Le "critère de sélection" pour entrer à la Pema Tsel Academy est le niveau de pauvreté.

L'école comprend une centaine d'élèves dont 50 sont entièrement financés par le Jardin des Lotus grâce aux parrainages.

L'autre moitié profite de l'école mais les parents qui le peuvent paient une petite contribution pour la scolarité de leurs enfants.

Avant chaque entrée en classe, sous l'oeil attentif du directeur et des enseignants, le rassemblement se fait dans la cour, sous la responsabilité des "chefs de classe", choisis parmi les plus grands meilleurs élèves.

Pris en charge par le Jardin des Lotus à 4 ans en 2009, ces petits, autrefois livrés à eux-mêmes, apprennent à lire, écrire, compter, en 4 langues : indi, bengali, nepali et anglais, en 3 alphabets différents, dès  le plus jeune âge…

Depuis 2012 ils sont accueillis en maternelle dès 3 ans. La maternelle comprend 3 niveaux correspondant aux âges des enfants : 3, 4 et 5 ans.

De gros jouets en plastique bien solides font  l'émerveillement de ces petits qui n'ont jamais vu ça mais comprennent vite comment les utiliser !

 

Des petites tables et chaises ont remplacé la moquette de la maternelle en mai 2013, c'est plus confortable pour apprendre à écrire et les grands s'appliquent tout autant...

Pour ces gamins sans jouets, assoiffés de connaissances, l’école est un plaisir et une ouverture sur le monde, en particulier avec le cours d'informatique pour toutes les classes, qui complète l'enseignement, tourné vers l'avenir.

L'accent est également mis sur l’apprentissage de la propreté, du respect des autres et de l’environnement : ce qui est un exploit en Inde…

Chaque matin, avant la classe un élève parle d'un sujet de son choix devant tous les autres et devant les professeurs. Cela leur apprend à s'exprimer en public.

Les cours s’enchainent et durent 3/4 d’heure chacun, avec une petite pause pour la cantine sur place,  et l’école ferme à 15h car la nuit tombe très tôt en montagne.

Les « lotus » rejoignent alors le pensionnat situé à 500 m de l'école.

Tous les samedis, un quizz par équipes permet, sous une forme ludique, de contrôler les connaissances.

En 2020, pendant la pandémie de coronavirus, l'école a été fermée ainsi que le pensionnat. Seuls les 4 orphelins y sont restés avec Paljor, le fondateur, Tashi la directrice du pensionnat, le cuisinier et la cuisinière qui vivent sur place.

Le confinement a été rythmé par les tâches quotidiennes, toilette, repas, devoirs, jeux, promenades quand le temps le permettait en période de mousson...

Tous les autres "lotus" sont restés chez eux, à Zuluk mais ils ont continué à travailler et à faire les devoirs concoctés par les enseignants.

Comme à l'accoutumée, les membres de l'association ont continué à recevoir la lettre d'informations détaillées, tout au long de cette année particulière, toutes les 6 semaines environ.

La Réalisation de l’école-pensionnat

Grâce à des dons, des concerts, des ventes d’artisanat et grâce au mécénat du Crédit Foncier, le terrain a été acheté à Phadamchen en mars 2011, puis après défrichage par la population locale, la construction du pensionnat « Pema Tsel Academy » a commencé début juin 2011 : il est totalement achevé depuis fin 2014.

Il s’agit d’un bâtiment composé d’un rez-de-chaussée comprenant une pièce de stockage des denrées alimentaires, la cuisine, la salle à manger qui devient salle d’études et de jeux, en dehors des heures de classe et de repas, ainsi qu’une petite pièce de fonction pour le personnel qui prépare la cinquantaine de repas 2 fois par jour, sans oublier  les petits déjeuners et gouters des  pensionnaires.

Le 1er étage est affecté aux dortoirs et sanitaires pour une cinquantaine d’écoliers parrainés par « le Jardin des Lotus », avec 2 pièces pour l'équipe de 5 personnes en charge des enfants  (intendance, lessive, cuisine, toilette des plus petits, surveillance…) à temps plein, en dehors des cours, 7 jours sur 7.

Le 2ème étage comprend le bureau de la directrice du pensionnat, une bibliothèque, une buanderie avec une machine à laver et une autre pièce pour des cours d'arts créatifs et de musique, notamment pour les week-ends en période de mousson, ainsi que des sanitaires.

La cour, aire de jeux divers, est sur le toit où sont aussi regroupés les réservoirs et l’installation solaire pour l'eau chaude.

Une voie d’accès de 70 m a été construite pour relier ce bâtiment à la route de Phadamchen, et permettre le passage des piétons mais aussi des jeeps apportant la nourriture et tous les matériels nécessaires à la vie quotidienne.

Des petits chalets ont été construits au dessus du pensionnat, au printemps 2014 pour la location aux touristes qui s'aventurent dans cette région : ceci dans le but d'un futur autofinancement de la Pema Tsel Academy : "si tu donnes un poisson à un homme il mangera un jour, si tu lui apprends à pêcher, il mangera toujours" (Lao Tseu).

Ces chalets sont loués pendant la saison touristique entre octobre et décembre puis entre avril et juin. En dehors de ces dates, la météo glaciale ou les pluies catastrophiques de la mousson ne permettent pas aux touristes de se promener dans l'Himalaya...

 

Une plantation de cardamome, délicieuse épice, a été mise en terre en 2014 dans la partie arborée du terrain.

A terme, les graines devraient être vendues et contribuer à l'autonomie de la Pema Tsel Academy mais il s'avère qu'elle pousse difficilement, bien que ce soit une plante d'altitude, et la production actuelle est consommée dans la cuisine du pensionnat.

Il faut peut-être attendre quelques années pour qu'elle devienne productive.

  

La Vie au pensionnat Pema Tsel Academy

Bien que les travaux ne soient pas complètement terminés à cette époque, les « lotus » ont intégré le pensionnat dès la rentrée des classes en février 2013.

Cette nouvelle habitation est sans comparaison avec ce qu'ils vivent chez eux, dans les cabanes en ferraille ou en bambous...

Après le petit déjeuner, les enfants se rendent chaque matin, à 10 - 15 minutes à pied, à l'école, dans l'autre bâtiment, accompagnés par le personnel du pensionnat.

En période de mousson, de juin à septembre, les "lotus" sont transformés en petits lutins grâce aux imperméables qui les protègent de la pluie mais surtout des petites sangsues voraces qui tombent des arbres et grimpent le long des jambes, occasionnant des plaies purulentes...

En plus de la directrice, une équipe de 4 personnes a été embauchée pour s’occuper des « lotus » en dehors des heures de cours, notamment des plus petits, et entre autres, assurer la cuisine, le ménage, la surveillance de nuit… 

Ce sont les parrainages qui financent le quotidien des enfants.        

La fin de la journée est rythmée par la toilette (car avec le chauffage solaire l'eau est vraiment plus chaude l'après midi...), les jeux, les devoirs, le diner et le coucher.

Le personnel et les grands aident les petits.

 

Offerte par le Rotary-Club de Dourdan, une serre, installée en juin 2016, permet d’apprendre la culture aux enfants qui en ont envie, et produit de beaux légumes frais pour les repas des "lotus".

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le samedi est plus détendu. Les "lotus" vont en classe en survêtement le matin : les bandes de couleur de ces derniers indiquent le niveau des classes et les filles poussent la coquetterie jusqu'à assortir les rubans de leurs cheveux à ces couleurs. Ce changement d'uniforme permet aussi de laver celui de la semaine...

L'après midi du samedi est réservé au « sport ». Il n'y a pas de prof de gym mais leurs accompagnants font faire des mouvements aux enfants et surtout ils jouent tous au ballon, au badminton ou au cricket sur un terrain relativement plat.

Le personnel du pensionnat organise régulièrement des pique-niques et sorties, à pied, dans les environs, le dimanche lorsque le temps le permet.

 

La Pema Tsel Academy n'est PAS un orphelinat mais 4 "lotus", dont les parents sont décédés et qui n'ont pas de famille prête à les accueillir, restent en permanence avec Tashi Yangzom, la directrice, même pendant les vacances scolaires.

Devenue maman de substitution, elle offre de l'amour à ces petits orphelins et les prend en charge sur ses deniers personnels et les emmène en ville hors périodes scolaires.

On imagine leur émerveillement dans les manèges, eux qui n'ont connu que la haute montagne...

 

Association créée depuis mai 2008

Siège social : 5 rue de la Fiancée 91410 La Forêt le Roi

Téléphone : 01 64 95 73 45

​​© 2020 by Le Jardin des Lotus Proudly created by Tecknoa

Nous contacter
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now